La qualité de l’air s’est globalement améliorée sur la période 2000-2019

À l’occasion de la 6e Journée Nationale de la Qualité de l’Air, le Commissariat général au développement durable a publié son bilan annuel de la qualité de l’air extérieur en France pour l’année 2019 et les principales tendances observées sur la période 2000-2019. 

Le rapport démontre que la France a émis en 2019 deux fois mois de particules qu'en 2000 grâce la réduction des émissions de polluants, contribuant ainsi à une amélioration globale de la qualité de l’air. Pour autant des dépassements des normes réglementaires pour la protection de la santé humaine à court terme (épisodes de pollution) et à long terme, subsistent néanmoins en certains points du territoire.

À partir du 1er janvier prochain, un nouvel indice de la qualité de l'air intégrant les particules fines et couvrant l'ensemble du territoire entrera en vigueur. En outre, cet indice s’alignera désormais sur les seuils de ceux de l’indice européen et sera calculé sur l’ensemble du territoire national, et non plus sur les agglomérations de plus de 100 000 habitants.

Pour aller plus loin...Découvrir le « Bilan de la qualité de l'air extérieur en France en 2019 » 

Version vidéo : « La qualité de l'air, c'était mieux avant ? »