En réponse à la crise sanitaire, s'impose le développement une approche systémique basée sur la cohérence des politiques et des actions

IISD

Le Forum Politique de Haut Niveau sur le Développement Durable (FPHN), réunion annuelle organisée par les Nations unies afin d’examiner et évaluer les progrès de l’Agenda 2030 s’est achevée le 17 juillet.

La session 2020 s’est tenue de façon entièrement dématérialisée dans le contexte d’épidémie de Covid-19, sur le thème : « Accélérer le rythme des actions et des transformations : concrétiser la décennie d’action et de résultats pour le développement durable ».

Les conditions de négociations « virtuelles » n’ont pas permis cette année aux États Membres de trouver l'unanimité sur le texte d’une déclaration ministérielle. Pour autant un nombre record de 250 événements ont été organisés par les États ou organisations sur des thématiques liées aux 17 ODD, en particulier sur l’impact de l’épidémie de Covid-19 et la nécessité d’une reconstruction.

Les débats ont été substantiels, il s’en dégage néanmoins quelques points clé :

  • Des progrès notables ont été enregistrés dans de nombreux domaines tels que la santé maternelle et infantile, l’accès à l’électricité, la représentation des femmes au sein des gouvernements, l’activisme de la société civile et de la jeunesse ou la dynamique de l'innovation.
  • À l’opposé, avec la crise provoquée par l’épidémie de Covid-19, les multiples dimensions de l’inégalité sont devenues plus évidentes. Ainsi, cette année, le niveau d’avancement des États sur plusieurs ODD devrait reculer, notamment en ce qui concerne la pauvreté (ODD1), la faim (ODD2) et les inégalités (ODD 10). Dans le même temps, malgré un ralentissement temporaire des émissions de carbone, la menace des changements climatiques s’accentue. 
  • La feuille de route que constitue le Programme de développement durable à l’horizon 2030 demeure plus que jamais la condition de la réussite d’une transformation de notre monde.Les acteurs de ce forum ont souligné la nécessité pour répondre aux enjeux actuels d’un multilatéralisme « renforcé et renouvelé » et surtout « inclusif » en s’appuyant sur les contributions essentielles de la société civile, des entreprises, des fondations, de la communauté des chercheurs, des autorités locales, des villes et des gouvernements régionaux.

Dans la continuité du FPHN, plusieurs évènements à venir sont à noter : la COP15 sur la diversité biologique en 2021, la Conférence de Stockholm + 50 en 2022 (le 50ème anniversaire de la Conférence des Nations unies de Stockholm sur l’Environnement Humain), la 16e édition du Forum des Nations Unies sur les Forêts à New York en 2021.

Le Forum politique de haut niveau 2020 sur le développement durable a fait l'objet d'un compte-rendu quotidien que vous pouvez retrouver ici.