La quatrième édition du rapport « Vers la localisation des ODD » a été présentée à l’occasion de la Journée des gouvernements locaux et régionaux dans le cadre du Forum politique de haut niveau 2020.

Le rapport porte sur les leviers d’action de l’après-COVID pour atteindre les Objectifs de développement durable (ODD) de l’Agenda 2030.

Le rapport, facilité par l’organisation « Cités et Gouvernements Locaux Unis » (CGLU) au nom de la Global Taskforce of Local and Regional Governments, fait valoir l’idée que c'est bien par le territoire, qui plus est dans le contexte de pandémie actuelle du Covid-19, que le développement durable devient concret et identifiable. Le rôle des acteurs locaux et régionaux en tant que premiers intervenants et fournisseurs de services publics essentiels semble en effet avoir été déterminant.

Le rapport passe en revue un grand nombre d’initiatives locales souvent innovantes mises en œuvre par les villes et territoires des 47 pays présentant cette année une revue nationale volontaire mais traite également de nombreux autres pays. À cet égard, le rapport souligne également une augmentation de l’élaboration d’examens locaux volontaires et d’examens infranationaux volontaires et note qu’un certain nombre de pays facilite ce processus en incluant les résultats des collectivités territoriales dans leurs propres examens nationaux.

Suivant les tendances observées au cours des années précédentes, le mouvement de localisation a progressé, bien qu’à des rythmes distincts, dans toutes les régions. Les progrès ont été plus rapides en Europe, suivis par les pays d’Afrique, d’Asie-Pacifique et d’Amérique latine. Aux États-Unis et au Canada, un nombre croissant de villes et d’États de premier plan ont démontré leur engagement, avec le soutien de la société civile, de fondations, du secteur privé et d’organisations de base. Dans le même temps, les progrès dans les pays de l’Eurasie, du Moyen-Orient et de l’Asie occidentale ou la persistance de conflits a empêché de réels progrès, restent plus lents, à l’exception notable de la Russie et de la Turquie. Dans différents pays, comme l’Argentine, l’Inde ou le Mexique, les efforts de localisation des ODD sont restés plus concentrés au niveau des États ou des provinces, ou dans les principales villes.

Pour aller plus loin...Le rapport "Localizing the SDGs" (en anglais)