Accroche
L'actu des Objectifs de développement durable - Novembre 2019
Corps de page
4 e anniversaire ODD
 Célébration des 4 ans de l'Agenda 2030 à la Cité internationale universitaire de Paris

A la Une : L' Agenda 2030 a fêté son quatrième anniversaire en septembre

Retours sur l'évènement organisé à cette occasion à la Cité internationale universitaire de Paris.

À l’occasion du 4ᵉ anniversaire de l'adoption des Objectifs de développement durable (ODD), un évènement exceptionnel a été organisé le 20 septembre 2019 à la Cité internationale universitaire de Paris. Il s'agissait de mettre en valeur les initiatives de nombreux partenaires d'horizons variés (services déconcentrés de l’État, collectivités locales, associations, entreprises, établissements publics) qui portent les solutions pour améliorer la vie des populations et préserver notre planète partout dans le monde.

La ministre de la Transition écologique et solidaire, Elisabeth Borne, a présenté à cette occasion la Feuille de route de la France pour l’Agenda 2030 qui fixe les engagements de la France pour atteindre les ODD. Le secrétaire d'État auprès du ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, Jean-Baptiste Lemoyne, l'a évoquée pendant son intervention lors du sommet des chefs d'État et de gouvernement relatif aux ODD les 24 et 25 septembre derniers.

Co-construite avec l'ensemble des parties prenantes, cette Feuille de route s’articule autour de 6 axes :

  • Agir pour une transition juste, en luttant contre toutes les discriminations et inégalités ;
  • Transformer les modèles de société par la sobriété carbone et l’économie des ressources naturelles ;
  •  S’appuyer sur l’éducation et la formation tout au long de la vie, pour permettre une évolution des comportements et modes de vie ;
  • Agir pour la santé et le bien-être de toutes et tous, notamment via une alimentation et une agriculture saine et durable ;
  • Rendre effective la participation citoyenne à l’atteinte des ODD, et concrétiser la transformation des pratiques à travers le renforcement de l’expérimentation et de l’innovation territoriale ;
  • Œuvrer au plan européen et international en faveur de la transformation durable des sociétés.

Cette journée riche en partages et échanges d'expériences a été clôturée par une invitation à participer à l'oeuvre artistique collective de street art  baptisée " Empreintes ", permettant au grand public de participer à la création d'une fresque géante sur les quais de Seine, composée de milliers d'empreintes colorées faisant apparaître les pictogrammes des ODD.

Pour aller plus loin...Retrouvez ici un retour en images de cette journée exceptionnelle.

Pour aller plus loin...La Feuille de route de la France pour l'Agenda 2030

Pour aller plus loin...Le rapport global sur le développement durable (GSDR)

Pour aller plus loin...Le premier sommet des chefs d’État et de Gouvernement sur les Objectifs de développement durable - Adoption de la Déclaration politique


ACTUALITÉ NATIONALE

Petites et moyennes entreprises, comment vous différencier grâce aux ODD ? Guide CFE-CGC

Guide CFE-CGCFruit d’un travail collaboratif associant la CFE-CGC, le Global Compact France, le Comité 21, France Chimie et Kedge Business School, ce guide pédagogique présente les Objectifs de développement durable (ODD) et met en lumière les actions concrètes mises en place sur le terrain par des entreprises issues de tous les secteurs d’activité, pour une application efficiente des 17 ODD. Les entreprises sont ainsi les témoins que l'on peut apporter des solutions concrètes sur les champs structurants du développement durable : climat, biodiversité, énergie propre, eau, consommation et production responsables etc.

Outil de sensibilisation à destination des TPE et PME, des militants et de tous les acteurs engagés pour promouvoir les actions de développement durable et de responsabilité sociétale des entreprises, cette brochure, qui a reçu le soutien du ministère de la Transition écologique et solidaire, a vocation à inciter d’autres entreprises et organisations à s’emparer des ODD dans une démarche qui s’associe à la Feuille de route nationale. Pour la CFE-CGC, l’intégration des ODD dans un modèle d'affaires apporte une valeur ajoutée et est gage de différenciation dans un marché de plus en plus concurrentiel pour les entreprises.

Pour aller plus loin... Le guide Comment vous différencier grâce aux Objectifs de développement durable


Un « Manifeste pour une ville écologique et humaniste » pour la ville de Montpellier

Manifeste ville de MONTPELLIEREn 2019, la Ville de Montpellier a établi un « Manifeste pour une ville écologique et humaniste », précisant la contribution des opérations de développement et de renouvellement urbain aux 17 Objectifs de l’Agenda 2030. Guide conceptuel et méthodologique, il mobilise toutes les échelles et les acteurs du projet urbain. Il porte l’objectif de partager une culture commune et des ambitions fortes en soumettant tous les permis de construire à une évaluation à partir de critères de développement durable issus du contexte local et de l’Agenda 2030.

Fruit d’échanges nombreux entre la Ville, la Métropole, leur aménageur (groupe SERM / SA3M), les architectes et urbanistes, les bailleurs et les promoteurs, ainsi que les experts, le Manifeste se structure autour de « 4+1 ambitions » partagées et garantes de la fabrique de la ville durable :

  • Ville de santé et de bien-être : anticiper le confort urbain de demain ;
  • Ville solidaire et partagée : ouvrir et accueillir ;
  • Ville décarbonée et économe : participer à une trajectoire neutre en carbone ;  
  • Ville nature et acclimatée : réconcilier la ville et la nature.

À ces quatre ambitions s’ajoute une valeur transversale : le citoyen au coeur du projet. Une valeur à activer à chaque étape des projets, indépendamment des thématiques de développement durable mobilisées.

Pour aller plus loin...Manifeste de Montpellier pour une ville écologique et humaniste


Investisseurs et entreprises au rendez-vous des ODD ? - Étude Novethic et B&L évolution

Etude Novethic B&L évolutionLes entreprises et les investisseurs sont de plus en plus nombreux à se déclarer mobilisés pour les Objectifs de développement durable (ODD), c’est ce que montre l’étude menée par Novethic en collaboration avec B&L Evolution, sur les entreprises du SBF120 et les 100 plus grands investisseurs institutionnels français, publiée en septembre 2019.

Plus de deux tiers des entreprises du SBF120 et un tiers des investisseurs institutionnels sont mobilisés sur les ODD, quand la totalité des entreprises de plus de 100 milliards d’euros de chiffre d’affaires mentionnent les ODD dans leur rapportage, c’est le cas pour seulement un tiers des entreprises de moins de 1 milliard de chiffre d’affaires, avec un niveau d'appropriation variable selon les acteurs : Ainsi, si les ODD sont davantage utilisés pour structurer les politiques Responsabilité sociétale des entreprises (RSE) ou cartographier la contribution sociétale des actifs financiers détenus en portefeuille par les investisseurs, ils sont rarement l’objet d’une stratégie dédiée ou à l’origine de nouveaux produits et services. Ils sont en effet peu diffusés au sein des organisations et peinent à sortir des départements RSE et Investissement socialement responsable, notamment pour être portés au plus haut niveau (conseil d’administration ou comité exécutif par exemple). Il existe en outre des enjeux méthodologiques autour de la mesure d’impact des politiques ou des investissements réalisés, ce qui n’encourage pas les acteurs à communiquer sur leur contribution aux ODD.

Si les ODD constituent un langage commun, ils ne sont pas encore vecteurs de dialogue entre entreprises et investisseurs. Des stratégies dédiées et un dialogue vertueux entre les acteurs restent à construire...c'est le prochain défi!

Pour aller plus loin...Étude Novethic et B&L évolution : Objectifs de développement durable, un rendez-vous manqué entre entreprises et investisseurs


ACTUALITÉ EUROPÉENNE ET INTERNATIONALE

Le premier ambassadeur français des ODD met le cap vers l’Arctique

Energy ObserverEnergy Observer s'est lancé le défi de devenir le premier navire au monde à rejoindre l’Arctique grâce aux énergies renouvelables et à l’hydrogène. Un challenge technologique et citoyen dont l'objectif est de sensibiliser sur les conséquences de l'activité industrielle et humaine et de démontrer qu’il existe des alternatives aux énergies fossiles.

Au-delà de la prouesse technique en milieu extrême, rejoindre le Spitzberg est un symbole fort car l'archipel cristallise à lui seul les enjeux majeurs de l’urgence climatique : montées des eaux, libération de gaz à effet de serre par le pergélisol, perturbation des courants océaniques, disparition de la faune et de la flore et bien sûr dégradation des conditions de vie des peuples y vivant. Dans cette région, la température a augmenté, depuis l’ère préindustrielle, deux fois plus vite que la moyenne mondiale à cause d’un phénomène de rétroaction que les experts appellent l’amplification polaire.

Energy Observer continue ainsi son tour du monde des innovations en matière de transition écologique et de mise en œuvre des 17 Objectifs de développement durable. L'Odyssée pour le futur montrera toute la beauté et la fragilité de cet écosystème arctique, en longeant les côtes de la Norvège, pays emblématique d'une prise de conscience de l'urgence climatique. Malgré une abondance de réserves en hydrocarbures, ce pays a résolument orienté sa politique énergétique vers les énergies renouvelables et l’hydrogène tout en investissant massivement dans la protection de son environnement.

Après plus de six mois dans les mers glacées du nord de l'Europe, le navire a retrouvé son port d'attache en baie de Saint-Malo le dimanche 20 octobre 2019.

Pour aller plus loin...Site internet d'Energy Observer

Découvrir les épisodes d'Energy Observer Solutions...


Il est encore temps de découvrir....Le point d'étape 2019Point d'étape

A l’occasion du Forum politique de haut niveau des Nations unies qui s'est tenu du 9 au 18 juillet 2019 à New York, la France a présenté son point d’étape pour l’année 2019 sur l’état de la mise en œuvre des Objectifs de développement durable (ODD).

Ce document propose une revue des 6 ODD à travers un état des lieux des principales politiques menées en France : mesures phares, programmes existants et quelques chiffres clés.

Il met en lumière l’action de l’ensemble des acteurs, publics comme privés, engagés pour la mise en œuvre de l’Agenda 2030 en France. Ces acteurs ont mis en place des actions d’information, de sensibilisation et de mobilisation autour de l’Agenda 2030.

Il rend également compte de la mobilisation de la recherche française qui vise à mettre « la science au service des ODD » en éclairant notamment sur les opportunités et les risques des différents scénarios de développement durable.

Il présente enfin le processus d’élaboration de la feuille de route de la France pour la mise en œuvre de l’Agenda 2030, qui a été présenté le 20 septembre 2019 devant la communauté par la ministre de la Transition écologique et solidaire.

Pour aller plus loin... Point d'étape 2019 de la France relatif à la mise en oeuvre de l'Agenda 2030


Suivi des progrès accomplis par l'Union européenne : 3ème rapport annuel d’Eurostat

Rapport EurostatL’édition 2019 du rapport de suivi des progrès accomplis par l’Union Européenne (UE) vers l’atteinte des Objectifs de développement durable, a été publiée en juin dernier. Cette publication est la troisième de la série d'exercices de suivi annuel lancée par Eurostat en 2017. Elle s'appuie sur un jeu d’une centaine d’indicateurs.

Pour chaque Objectif de développement durable (ODD), ce rapport fournit une présentation des tendances dans l’UE au cours des cinq dernières années et, lorsque les données disponibles sont suffisantes, au cours des 15 dernières années

Ainsi les progrès européens sont mis en évidence pour presque tous les ODD. Les plus significatifs concernent la santé et le bien-être (ODD3), l’élimination de la pauvreté (ODD1) et les villes et établissements humains durables (ODD11). Ces tendances favorables se traduisent par une amélioration de la situation économique dans l'UE. La croissance soutenue du PIB a été accompagnée d’une augmentation continue de l’investissement et de l’emploi, ainsi que d’une baisse du chômage. Toutefois, la croissance de l'activité économique n'a pas été suivie d'une évolution favorable de l'utilisation des ressources naturelles qui a conduit à des impacts négatifs sur l'environnement. Alors que les émissions de gaz à effet de serre ont été réduites, la consommation de matériaux et d'énergie a augmenté ces dernières années, de même que la production de déchets non minéraux.

En complément du rapport, la publication numérique SDG and me permet de visualiser la situation de chaque pays membre au regard d’une sélection d’indicateurs.

Pour aller plus loin... Rapport sur les progrès accomplis dans la réalisation des Objectifs de développement durable dans le cadre de l'UE


PAROLES D'ACTEURS

Les solutions pour réduire l’impact de l’industrie de la mode !

Industrie de la mode et ODD Les Objectifs de développement durable 1 sur la pauvreté et 8 sur le travail décent sont particulièrement pertinents au vu des conditions de travail des travailleurs du textile dans les pays en voie de développement, mais aussi dans certains ateliers en Europe ou en Amérique. Bien souvent, ces travailleurs n’ont pas de protection sociale et doivent se soumettre à des cadences de travail infernales.

L’ODD 6 sur l'eau est un enjeu primordial : la production d’un jean représente 11 000 litres d'eau. La pollution de l’eau liée aux rejets des eaux usées a non seulement des conséquences sur l’environnement, mais aussi sur la santé des populations et sur l’ensemble de la biodiversité.  De la même manière concernant la santé, les ODD 2 et 12 pour une agriculture durable et une gestion durable des ressources naturelles, sont des leviers pour faire évoluer la production de coton qui utilise ¼ des pesticides produits dans le monde.

L’éducation (ODD4) est aussi une problématique car dans les pays en voie de développement, de nombreux enfants travaillent dans les champs de coton ou dans les usines. On peut relier cet enjeu à l’ODD5 sur l’égalité des sexes, alors que la grande majorité des petites mains du textile sont des ouvrières.

Les ODD sont de formidables leviers pour nourrir la réflexion autour de solutions viables pour l’industrie textile. De nombreux acteurs de la mode - marques, ONG ou start-ups - expérimentent et développent déjà des solutions pour construire une mode alternative. Nous avons besoin d’une multitude d’idées et d’innovation pour imaginer la mode de demain, et aussi de consommateurs responsables... Alors à vous de jouer et de vous inspirer des ODD !

En savoir plus : Blog Happy new green

Retrouvez les 10 conseils de Manon pour une garde-robe responsable

Infographie  « La mode sans dessus-dessous » - ADEME

Le revers de mon look : quels impacts ont mes vêtements et mes chaussures sur la planète? - ADEME


RESSOURCES ET OUTILS

Retrouvez la veille documentaire ODD du ministère de la Transition écologique et solidaire sur la page développement durable du portail SIDE (Système d’information du développement durable)


AGENDA