Corps de page

SDG Reporting Challenge 2018, From promise to reality : Does business really care about the SDGs ?, PwC

Étude PwC, 2018.

Le cabinet PwC a publié en décembre 2018 un rapport, réalisé à partir de son étude mondiale « SDG Reporting Challenge », sur les entreprises et la façon dont elles intègrent les Objectifs de développement durable (ODD). Sur 729 entreprises interrogées, issues de 21 pays et 6 secteurs d’activités, 72 % mentionnent les ODD dans leur rapport annuel ou de développement durable 2017 ; soit 10 points de plus que l’année précédente. Le rapport fait état à la fois d’un véritable progrès dans la prise de conscience générale et l’avancement des entreprises sur le sujet des ODD, mais également d’une appropriation encore inégale. En effet, si 50 % des entreprises ont identifié des ODD prioritaires, seulement 54 % d’entre elles les mentionnent dans leur stratégie commerciale. Globalement cinq ODD prioritaires se distinguent : l’ODD8 – travail décent et croissance économique (79%) ; l’ODD 13 – lutte contre les changements climatiques (76 %) ; l’ODD 12 – consommation et production responsables (66 %) ; l’ODD 3 – santé et bien-être (57 %) et l’ODD 9 – industrie, innovation et infrastructure (55 %). Pour aller plus loin dans leur appropriation et éviter le risque d’ODD-washing, les entreprises doivent dépasser la simple mention de leurs contributions positives aux ODD pour prendre en compte leurs cibles, les décliner à l’échelle locale et s’interroger sur les impacts négatifs que pourraient avoir leur activité sur l’ensemble de l’Agenda 2030.

 

ODD, RSE et entreprises : les écarts de mobilisation se creusent, B&L Evolution

Étude B&L Evolution, Paris, 2018.

Retour sur une étude publiée par la société de conseil B&L évolution le 25 septembre 2018,  jour de l'anniversaire de l'adoption des Objectifs de développement durable (ODD). Cette dernière dresse le bilan de la mobilisation des entreprises françaises sur ce sujet, dans son étude « ODD, RSE et entreprises : les écarts de mobilisation se creusent ». Le constat est plutôt contrasté….

En 2018, la grande majorité des entreprises françaises mentionnent les ODD dans leurs publications. Les actions mises en avant par ces dernières sont plus concrètes et plus nombreuses que les années précédentes et une importance particulière au thème du changement climatique (ODD 13) est accordée. Les ODD sont désormais reconnus par les acteurs économiques qui les utilisent notamment comme un outil de valorisation de leur démarche RSE.

Les entreprises les plus mobilisées se démarquent alors par la mise en place d’objectifs chiffrés et d’indicateurs afin de suivre leur contribution. Elles déploient également des actions concrètes pour atteindre ces objectifs chiffrés qui leur permettront, à terme, de réaliser l’Agenda 2030. Ces entreprises sont néanmoins encore minoritaires.

Business solutions to sustainable development

United Nations Global Compact, septembre 2018, 51p.

Elle rend compte des actions des 9 500 entreprises membres du réseau, en faveur des ODD, de l'implication de leurs dirigeants, et de leurs conseils d'administration, dans la mise en oeuvre des politiques et stratégies de développement durable. Il ressort que, parmi les 10 principes du Global Compact, les droits humains et la lutte anti-corruption font presque jeu égal avec l’environnement et le social, puisque plus de 90 % des entreprises ont désormais des politiques et pratiques dans ces domaines.

Entreprises engagées pour les ODD, quelles pratiques ? B&L Evolution, GCF

Étude B&L Evolution, Global Compact France, Paris, 2017.

L'étude de  BL évolution  creuse le sillon entamé en 2016 avec une première analyse portant sur l'appropriation des ODD par les entreprises du cac 40. En 2017, avec le soutien du Global Compact et du ministère de la Transition écologique et solidaire, ces travaux ont été élargis, d’une part, à l'analyse exhaustive des engagements ODD des entreprises du SBF 120 et, d’autre part, au traitement d'une enquête en ligne ouverte à toutes les entreprises. Le constat est celui d’une mobilisation réelle, plus large, intégrant progressivement les PME, mais plutôt basée sur une valorisation d’actions existantes dont les modalités  plus ou moins innovantes varient selon les entreprises.

La quête d’innovation et d’engagements forts se traduit dans des stratégies inclusives répondant aux enjeux sociétaux. Elle conduit à transformer les modèles économiques.

Coopération pour le développement 2016. Investir dans les Objectifs de développement durable, choisir l’avenir - OCDE

OCDE, Paris, 2016 - 343 p.

Ce rapport s’appuie sur l’expertise, l’expérience et les travaux de l’OCDE en matière de politiques publiques pour étudier les moyens susceptibles de faire des Objectifs de développement durable (ODD) une réalité. Il examine le potentiel et les défis associés à l’investissement à impact social, au financement mixte et à l’investissement direct étranger. Il donne également des orientations sur la conduite responsable des entreprises, de même que sur la mobilisation et la mesure du financement privé à l’appui de la concrétisation des ODD.

Global Opportunity Report 2016 – Global Compact

Global Compact, 2016 – 148p.

 Suite à une grande rencontre avec 5500 organisations, le Global Compact a présenté au mois de février 2016 son rapport abordant les opportunités liées aux 17 Objectifs du Développement Durable pour le secteur privé. Chaque organisation a identifié les ODD offrant le plus d’opportunités économiques de son point de vue. Ce rapport a pour but d’inspirer les leaders mondiaux, les politiques et la société civile afin qu’ils convertissent les risques mondiaux en opportunités d’action collective.