Les institutions culturelles, des acteurs mobilisés pour le développement durable !

Visuel - SEDD n°20

Les 19 et 20 septembre derniers, de nombreux européens ont participé à la 37ème édition des Journées Européennes du Patrimoine« Patrimoine et éducation : apprendre pour la vie ! ». L’objectif était de mettre en valeur « tout le potentiel que recèle le patrimoine en tant quoutil dapprentissage et source dinspiration pour lavenir ».

Protection et préservation du patrimoine culturel et naturel mondial, promotion du tourisme durable, accès universel aux institutions culturelles… : pilier du développement durable, la culture joue un rôle clé dans la réussite de l’Agenda 2030.

La culture est au cœur de l’Agenda 2030 - ODD 2, 4, 8, 11, 12, 13, 16, 17... Preuve en est, la ville de Strasbourg lui a dédié un 18ODD ; très impliquée sur cet enjeu, près de 25% du budget municipal est alloué à la promotion de la culture, de la créativité et au soutien des institutions culturelles locales.

 

Promouvoir la diversité culturelle et le partage des savoirs

Les pratiques culturelles permettent d’initier à différents modes de vie, expressions, traditions, savoir-faire et patrimoines. Promouvoir le respect de la diversité culturelle est nécessaire à la construction de valeurs communes ; c’est un levier de cohésion.

 

Démocratiser l’accès à la culture

Faciliter l’accès à la culture pour tous, notamment celui des plus jeunes, vise à assurer une éducation de qualité à chacun.

Expositions, témoignages, festivals… : l’ouverture de la culture permet de sensibiliser un public large, enfants et adultes, au développement durable et aux défis de la transition écologique et solidaire Elle favorise l’autonomisation et l’inclusion de toutes les populations, dans leur diversité.

Pour assurer l’accès de tous, à la culture, des politiques dédiées sont mises en place au sein des institutions - Pass Culture, tarifs spécifiques… 

 

Un moteur pour le développement territorial

La culture concourt à l’atteinte des objectifs du développement urbain durable, par le renforcement de la protection et de la sauvegarde du patrimoine culturel mondial, matériel et immatériel.

Dans les territoires, capitaliser sur le patrimoine culturel local contribue à améliorer la qualité de vie des populations. Investir dans le tourisme durable est un levier pour réduire la pauvreté et favoriser un développement économique inclusif.

 


Zoom : L’Établissement public des musées dOrsay et de lOrangerie, un acteur engagé pour le développement durable !

L’Établissement Public des Musées d’Orsay et de l’Orangerie (EPMO) est l’une des premières institutions muséales françaises de renommée internationale. L’Établissement a pour missions de conserver, protéger, étudier le patrimoine, et de présenter au public le plus large les collections nationales et une programmation culturelle ambitieuse. Dans ce cadre, l’EPMO est engagé dans une démarche RSO, intégrant un triple volet social, sociétal et environnemental.

La démarche s’inscrit au cœur de ses missions de service public : des pratiques sociales en faveur de l’égalité et la solidarité pour garantir à tous l’accès aux collections, et la transmission du patrimoine national aux générations futures, avec l’objectif de promouvoir un modèle de consommation et de production responsable.

Un plan d’action pour la transition écologique et solidaire a été présenté au conseil d’administration de l’Établissement en juin 2020, qui intègre le travail déjà accompli par l’EPMO sur les trois volets de la RSO - un tarif famille pour réduire le coût d’entrée d’une visite dans un cadre familial, la mise à disposition d’outils d’aide à la visite pour les personnes en situation de handicap, la suppression des contenants plastique à usage unique dans l’Établissement…

L’EPMO place son action dans les débats d’actualité de notre société - par exemple, la programmation des expositions sur la place des femmes artistes (Berthe Morisot) ou la diversité (Le modèle noir). Ces expositions s’accompagnent d’ateliers de formation des enseignants et de partenariats avec les établissements scolaires classés REP et REP+.

Dans une démarche circulaire, durable et solidaire, l’EPMO s’engage en faveur du réemploi et du recyclage. Par son inscription sur la plateforme de don de mobilier développée par la Direction nationale des interventions domaniales, l’Etablissement valorise les mobiliers et matériaux dont il n’a plus l’usage en les cédant sans contrepartie à d’autres musées et personnes publiques pour leur donner une seconde vie.

Acteur engagé de l’écosystème national pour le développement durable, l’Établissement est membre depuis avril 2019 du Club développement durable des entreprises et établissements publics (CDDEEP) du ministère de la Transition écologique, qui favorise le partage de bonnes pratiques. L’EPMO sera aussi signataire le 15 octobre prochain de la Charte Paris Action Climat. 


Retrouvez également d’autres initiatives SEDD engagées pour la culture !

 

Et rendez-vous sur le compte twitter @Agenda2030FR pour participer à l’action « Coups de Cœur » !

Bannière - Des partenaires engagés