Créé à l’initiative du Conseil régional, les scientifiques du GIEC ont rendu leur premier rapport sur les conséquences du dérèglement climatique dans la région Pays de la Loire

Publié le 5 juillet 2022


En France

Lutter contre le changement climatique et protéger l’atmosphère

Les travaux du GIEC Pays de la Loire se focalisent sur trois secteurs, retenus en raison de leurs vulnérabilités et/ou de leurs impacts sur les changements climatiques, mais aussi en prenant en compte le contexte socio-économique  : l’aménagement du territoire, le système alimentaire, et le secteur industriel. Ce rapport découle de différents travaux scientifiques et de contributions d’acteurs publics et privés du territoire.

Logo de la région Pays de la Loire
Crédits : Aides-territoires Agrandir la figure 1851
Logo de la région Pays de la Loire

Logo de la région Pays de la Loire

Le GIEC a ses déclinaisons régionales. Ainsi, en Pays de la Loire, il existe un groupe d’experts chargés de réaliser des études pour mieux connaître l’impact du réchauffement climatique sur la vie et les activités de la région.

Ce GIEC de Pays de la Loire a présenté ce vendredi 24 juin son tout premier rapport devant les élus de la région. Soutenu financièrement par le Conseil régional et appuyé par le Comité 21 Grand Ouest pour la rédaction de ses travaux et le secrétariat scientifique, le GIEC ligérien publie son premier rapport.
Il s’agit d’une synthèse d’un an et demi de travail sur le système alimentaire de la région, le développement industriel, l’aménagement du territoire, l’impact de ces activités sur le climat et sur la région.

Ces deux dernières années, une étude régionale a permis d’établir un état des lieux des connaissances, révélant les évolutions récentes et proposant une projection de l’évolution attendue d’ici à 2050. Parmi les enseignements, il ressort que :

  • la température moyenne a augmenté de 1,2 à 1,8°C sur les 60 dernières années et devrait encore augmenter de 1,5°C d’ici 2050
  • le niveau de la mer, qui a augmenté de plus 3 cm entre 1993 et 2014, devrait continuer de monter ( 40 à 100 cm d’ici 2100)
  • la superficie des zones affectées par la sécheresse a été multipliée par 3 en Pays de la Loire.

Le groupe d’experts scientifiques a ainsi pour mission de préciser les impacts du changement climatique en Pays de la Loire notamment en matière socio-économique et d’émettre des propositions d’atténuation et d’adaptation aux évolutions climatiques.

Pour aller plus loin...