Le FID lance son premier appel à projets !

Le Fonds d’innovation pour le développement invite les équipes innovantes et de recherche du monde entier à postuler pour lutter plus efficacement contre la pauvreté et les inégalités.

JPEG - 173.6 ko
Crédits : AFD

Le Fonds d’innovation pour le développement (FID) a été créé à l’initiative du Président de la République en faveur de la modernisation de l’aide française au développement. Présidé par Esther Duflot (prix Nobel d’économie 2019) et hébergé par l’Agence française de développement, le FID finance des innovations qui contribuent à réduire la pauvreté et les inégalités dans le monde. L’accent est mis sur les innovations de portée mondiale et avec un potentiel de mise à l’échelle et de déploiement qui pourront favoriser le développement.

Le FID se donne pour mission d’impulser et d’accélérer les solutions innovantes à haut potentiel de transformation en s’appuyant sur la rigueur de l’évaluation scientifique et l’expérimentation.

Cet appel à projets, ouvert tout au long de l’année, doit permettre à des organisations de tester de nouvelles idées, d’expérimenter, de démontrer ce qui fonctionne et de déployer à grande échelle les solutions les plus efficientes et les plus porteuses d’impact positif en matière de réduction de la pauvreté et des inégalités.

Quelles innovations sont financées ?

Le FID finance toute solution introduisant une amélioration par rapport aux approches existantes en termes de coûts, de rapidité d’implémentation ou de faisabilité, avec un fort potentiel d’impact à grande échelle sur le développement.

Le FID s’ouvre à des innovations dans tous les secteurs (santé, éducation, changement climatique, égalité des genres…) et dans tous les pays à revenus faibles ou intermédiaires. Il priorise néanmoins toute innovation relevant des défis :

  • liés à la pauvreté et aux inégalités ;
  • avec une intention spécifique portée aux innovations ciblant des problématiques particulièrement aiguës pour les populations marginalisées ;
  • en Afrique Subsaharienne (en cohérence avec les priorités de l’aide française au développement).

Qui peut candidater ?

Tout type de structure est encouragé à candidater : institutions de recherche, gouvernements, organisations non gouvernementales, entreprises privées… Seules les personnes physiques (candidatures individuelles) et les institutions publiques internationales ou multilatérales ne sont pas éligibles.

Les candidatures émanant d’organisations basées dans des pays à revenus faibles ou intermédiaires, dirigées par et employant une part significative de personnes originaires de ces pays ou issus de minorités sont particulièrement encouragées.

Quels sont les critères d’attribution ?

Le FID évalue chaque candidature en fonction de trois critères clés :

  • la preuve rigoureuse de l’impact sur l’amélioration de la vie des personnes vivant dans la pauvreté ;
  • le coût-efficacité de l’innovation introduite dans la réponse à des défis de développement spécifiques ;
  • le potentiel de déploiement à large échelle et de durabilité.

Pour en savoir plus…