Le Times Higher Education Impact Rankings

à l’International
26 mai 2020

Quel est l’impact des universités dans la réalisation des Objectifs de développement durable ?

The impact rankings

Le Times Higher Education Impact Rankings propose un palmarès universitaire annuel publié par le magazine Times Higher Education (THE) qui évalue les universités à l’aune de leurs impacts sur la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies. Il offre ainsi aux universités une occasion unique de présenter leurs activités qui contribuent à l’édification d’une société plus durable et plus équitable.

Dans cette édition 2020, Aix-Marseille Université est l’université française qui s’en sort le mieux. Elle figure dans le top 10 de trois classements thématiques : « pas de pauvreté », « eau propre et assainissement » et « partenariats pour la réalisation des objectifs ». Elle occupe désormais la 20e place sur le podium des 766 meilleures universités au monde. Elle est suivie par PSL (Paris Sciences et Lettres) qui fait son apparition dans le classement directement à la 53e position.

La COP 21 a donné une impulsion aux établissements universitaires qui ont alors décidé de s’emparer du sujet du développement durable. En France le dispositif de labellisation « Label DD&RS » visait déjà à valoriser nationalement et internationalement les démarches de développement durable et de responsabilité sociétale des établissements d’enseignement supérieur et de recherche. Ce label permet aux établissements de tenir une feuille de route sur la question du développement durable.

Il est aujourd’hui admis que les établissements d’enseignement supérieur et de recherche contribuent à la réalisation des ODD, notamment grâce à un important travail de partenariat avec les principaux acteurs de la société. Les chercheurs universitaires ont fourni des conseils d’experts aux responsables gouvernementaux, proposé des solutions potentielles, aidé les médias à expliquer la complexité des événements survenus et mobilisé le grand public autour des dimensions politiques et culturelles des problèmes en jeu.

Les ODD promeuvent cette culture de collaboration entre les gouvernements, l’industrie, les universités et la société civile pour relever ces défis soulevés par la transition écologique.