Publication de l’édition 2021 du rapport de suivi consacré aux avancées de l’Objectif de développement durable n° 7

15 juin 2021

L’édition 2021 de Tracking SDG 7 : The Energy Progress Report évalue les progrès réalisés en vue d’un accès universel à une énergie abordable, fiable et durable d’ici 2030.

The energy progress report 2021
Crédits : Polity.org

Le rapport publié le 7 juin par l’IRENA conjointement avec l’Agence internationale de l’énergie (AIE), la Division de la statistique des Nations Unies(DSNU), laBanque mondiale et l’Organisation mondiale de la santé(OMS) identifie les priorités d’action et dresse l’état des lieux en matière de progrès accomplis dans la mise en œuvre de l’Objectif de développement durable 7(ODD7)

L’augmentation des personnes bénéficiant d’un accès à l’électricité est évaluée à plus d’un milliard depuis 2010. Ainsi, en 2019, 90 % de la population de la planète avait accès à l’électricité alors que le nombre de personnes qui en étaient privées a lui diminué, passant de 1,2 milliard en 2010 à 759 millions en 2019.
L’électrification au moyen de solutions renouvelables décentralisées a, dans le même temps, connu un essor significatif

Cette réalité bien qu’encourageante doit néanmoins être nuancée. Les répercussions sociales et économiques de la crise sanitaire ont en effet rendu les services d’électricité de base économiquement inaccessibles pour 30 millions de personnes supplémentaires, dont la plupart se trouvent sur le continent africain.

Le rapport examine les différents moyens de combler les lacunes pour atteindre l’ODD7, et met notamment l’accent sur la nécessité d’augmenter de façon significative les énergies renouvelables, apparues plus résilientes durant la crise de COVID-19 que d’autres branches du secteur de l’énergie. 
Malgré les progrès, cependant, la part des énergies renouvelables dans la consommation totale d’énergie finale (TFEC) n’est encore que de 17 %.

Les différents scénarios établis par l’AIE et l’IRENA prévoient que la part des énergies renouvelables dans la production d’électricité, essentiellement adossée à l’énergie photovoltaïque et éolienne pourraient atteindre 57 % d’ici 2030

L’édition 2020 avait introduit un nouvel indicateur de suivi, 7.a.1 portant sur les flux financiers internationaux qui soutiennent les énergies propres et renouvelables et qui sont destinés aux pays en développement. Il prend la forme d’un chapitre complet dans l’édition 2021 et souligne que la tendance globale des flux financiers publics a été positive au cours de la dernière décennie, triplant sur la période 2010-2018.

Dans la perspective du Dialogue de haut niveau sur l’énergie prévu en septembre à New York et accueilli par l’Organisation des Nations unies, le rapport exhorte la communauté internationale et les décideurs politiques à renforcer leur collaboration, préserver les acquis existants et à poursuivre l’action en faveur d’une énergie abordable, fiable, durable et moderne pour tous, notamment à destination des pays les plus vulnérables.

En savoir plus...Lire / Télécharger le rapport (en anglais, pdf-27,7 Mo)