Publication du rapport annuel 2021 sur le développement durable

Publié le 23 décembre 2021


À l’International

Préserver la biodiversité, les milieux et les ressources

Soutenir des modes de production et de consommation responsables

S’appuyer sur l’éducation et la formation tout au long de la vie

Lutter contre le changement climatique et protéger l’atmosphère

Agir pour la santé et le bien-être de toutes et tous

Lutter contre les inégalités et la pauvreté et assurer la solidarité et la cohésion sociale

Les équipes d’experts indépendants du Sustainable Development Solutions Network (SDSN) et de la Bertelsmann Stiftung ont publié le 14 juin leur rapport annuel sur le développement durable.

Agrandir la figure 1183
Figure 1183

Anciennement appelé rapport sur l’indice des Objectifs de développement durable, ce document permet de présenter pour chaque pays une note annuelle d’indice, un classement et un tableau de bord de mise en œuvre des ODD.

Une méthodologie originale et évolutive de recueil des données …

Si ce document très complet donne une représentation visuelle de la performance des pays sur les ODD et permet ainsi d’identifier les priorités d’action, il n’est pas un outil officiel de suivi des ODD.

Ses rédacteurs le positionnent comme une mise en perspective complémentaire des rapports et bases de données officiels établis par les Nations-Unies. Pour élaborer ce document, les équipes du SDSN et de la Bertelsmann Stiftung utilisent des données accessibles au public pour construire l’index et construire les tableaux de bord. Ces données peuvent être publiées par des fournisseurs officiels de statistiques mais également la Banque mondiale, l’OMS, l’OIT ainsi que d’autres organisations, notamment des centres de recherche ou des ONG.

Limitée à une 100aine, la liste des indicateurs diffère de la liste des indicateurs mondiaux officiels des ODD et peut évoluer dans le temps. En 2021, 11 indicateurs nouveaux ont été introduits ou modifiés par rapport à l’année précédente dans le calcul des notes d’indice, comme par exemple : les exportations de pesticides toxiques (source : FAO), les poissons capturés qui sont ensuite rejetés (source : Sea around Us).

…. qui rend difficile les comparaisons et le suivi dans le temps.

Les changements réguliers d’indicateurs, le manque de transparence dans la méthodologie et l’intégration régulière de nouveaux pays ne permettent malheureusement pas une interprétation fine de ces données par les utilisateurs, ni de réelle mise en perspective.

Tout en se félicitant des bons résultats obtenus par la France, on peut néanmoins regretter que la note d’indice et le classement qui en découle ne puissent pas être comparés aux résultats des années précédentes et fragilisent un peu les comparaisons entre États.

La France dans le « top 10 »

Les données 2021 placent la France en 8ème position au niveau mondial (avec un score de 81.66 points sur 100) et dans le groupe des 17 pays ayant un score supérieur à 80.

Malgré la crise du COVID-19, le rapport souligne que la France affiche notamment de très bons résultats dans la mise en œuvre des ODD1 (Éliminer la pauvreté sous toutes ses formes et partout dans le monde), ODD5 (Réaliser l’égalité des sexes et autonomiser toutes les femmes et les filles) et ODD9 (Mettre en place une infrastructure résiliente, promouvoir une industrialisation durable qui profite à tous et encourager l’innovation).

Pour en savoir plus ... Lire / Télécharger le rapport développement durable 2021 (En anglais PDF - 41,9 Mo)