Cette étude fait le point sur les disparités géographiques en France, notamment en matière de développement durable. Quatre enjeux sont couverts : climat et biodiversité ; santé et bien‑être ; lutte contre les discriminations et inégalités ; éducation et formation.

JPEG - 22 ko

Chaque département présente des spécificités au regard des enjeux de développement durable, et se caractérise par des atouts et des faiblesses plus ou moins marqués pour lui permettre de contribuer aux objectifs nationaux de développement durable.

Les lieux de création de richesses sont souvent des facteurs de risques pour l’environnement et d’exclusion de certaines catégories de populations. Le bien-être dépend de la préservation des ressources naturelles. A ce titre, des différences se manifestent au niveau départemental en ce qui concerne le recours à l’agriculture biologique, l’assainissement de l’eau, et les émissions de CO2. Il en est de même pour les indicateurs liés à la réduction des inégalités - pauvreté, écarts salariaux entre sexes, sur-occupation des logements, éducation.

L’analyse du développement durable à l’échelle des départements s’appuie sur une sélection de quatorze indicateurs départementaux. Ces indicateurs sont disponibles dans la base d’indicateurs territoriaux de développement durable, conjointement développée par l’Insee et le Commissariat Général au Développement Durable. La sélection des indicateurs analysés a été guidée par leur disponibilité à l’échelle départementale et leur qualité statistique pour permettre des comparaisons.

Pour en savoir plus... La France et ses territoires, site de l’Insee
Pour s’outiller... Le dossier « La France et ses territoires » (PDF, 17,1 Mo)