La Semaine de l’Economie Sociale et Solidaire à l’Ecole, c’est maintenant !

En France
1er avril 2022

Du 28 mars au 2 avril, la Semaine de l’Economie Sociale et Solidaire à l’Ecole (SESSE) vise à promouvoir l’Economie Sociale et Solidaire (ESS) auprès des jeunes, de la maternelle à l’université. Pilotée par L’ESPER, l’OCCE et Coop FR, cette initiative met un coup de projecteur sur des actions réalisées durant toute l’année scolaire, ou spécialement organisée pour l’événement. Découvrez les actions mises en œuvre par les élèves, les équipes éducatives et les professionnels de l’ESS !

PNG - 634.1 ko

Qu’est-ce que l’Economie Sociale et Solidaire ?

Ce concept regroupe un ensemble d’entreprises organisées en coopératives, mutuelles, associations ou fondations. Leur fonctionnement interne et leurs activités sont fondés sur les principes de solidarité et d’utilité sociale. Elles adoptent des modes de gestion démocratiques et participatifs, avec une gouvernance basée sur le principe « une personne = une voix ». La participation est libre et basée sur l’engagement volontaire des membres.

Ces entreprises ont pour projets la recherche de l’intérêt général ou collectif, en visant à répondre à des enjeux collectifs, tout en intégrant la dimension environnementale. D’après ce principe, il n’y a pas de recherche de profit individuel, la gestion vise à une répartition équitable des excédents en donnant la priorité au développement du projet. Les ressources financières de ces entreprises sont le plus souvent publiques.

Le fonctionnement des acteurs de l’ESS répond à des modes de gestion particuliers, qui s’appuient sur un cadre juridique adapté depuis la loi n°2014-856 du 31 juillet 2014. D’après la Chambre française de l’Economie Sociale et Solidaire, l’ESS emploie environ 13 millions de bénévoles et 2,3 millions de salariés en France. Elle compte plus de 160 000 entreprises et représente plus de 10% du PIB.

Participer à la Semaine de l’Economie Sociale et Solidaire à l’école

La SESSE s’est donnée comme objectif de donner à voir les fondamentaux de cette logique entrepreneuriale aux élèves de tout âge : citoyenneté, coopération, démocratie, lucrativité limitée, solidarité… Elle vise à développer la culture économique et citoyenne des écoliers, collégiens, lycéens et étudiants, mentionnée dans les programmes scolaires.

A travers cette Semaine, les élèves s’engagent à mener des actions de solidarité et de partage, des projets collectifs pour expérimenter le « faire ensemble » et la coopération, et des découvertes d’entreprises et de métiers dans l’ESS sur leur territoire, guidés par des équipes éducatives et des professionnels de l’ESS. Participer à la SESSE, c’est aussi laisser de côté les logiques compétitives au profit du collectif.

Découvrez des actions près de chez vous !

La SESSE a été l’opportunité pour de nombreux élèves de mettre en place des initiatives ancrées dans les valeurs de l’ESS. Au lycée Julie Daubié (Laon), les élèves ont souhaité mettre en place un magasin solidaire ! Le projet consiste à récupérer les vêtements usagés des membres de la communauté éducative, à les remettre en état, et à les donner à ceux qui en ont besoin.
Les collégiennes et collégiens de l’établissement Anne Franck (Brives-Charensac) ont présenté leur Association pour le maintien d’une agriculture paysanne (AMAP) ! De la dégustation de produits aux rencontres avec les producteurs et l’équipe du collège, en passant par les nombreux jeux et exposition autour de l’alimentation, l’après-midi a été riche en activités ! Les inscriptions à l’AMAP sont toujours ouvertes, et se font jusqu’au 22 avril 2022.

Les équipes éducatives se sont également fortement mobilisées pour expérimenter le « faire ensemble » et sensibiliser leurs élèves. Librairie sociale et solidaire au lycée, épicerie solidaire pendant la SESSE, boutique solidaire de prêt-à-porter… toutes et tous ont su faire preuve de détermination et de créativité ! L’école primaire Jeanne D’arc à Paris organise une collecte de matériel scolaire tout au long de l’année, pour récupérer des objets en bon état réutilisables à la rentrée de septembre 2022. Le collège Hector Berlioz de Vincennes a organisé des interventions de sensibilisation aux luttes contre les violences sexistes et sexuelles et les stéréotypes de genre.
Dans la ville de L’Isle-Adam, le collège Pierre et Marie Curie a fait preuve d’originalité en proposant la construction d’éoliennes verticales ! Cette activité devait permettre de sensibiliser concrètement les jeunes à l’environnement écologique et économique sur un secteur proche, permettant de mesurer directement l’impact. Enfin, dans le cadre d’Entreprise Pour Apprendre, le collège Les Mattons (Vizille) monte une mini-entreprise avec des élèves de 6ème et de 5ème ! Celle-ci a pour vocation de proposer une journée TROC à l’ensemble de acteurs du collège.

La SESSE est aussi l’occasion pour les professionnels de l’ESS de promouvoir leur mode de gestion et leurs valeurs entrepreneuriales. De nombreuses associations et entreprises, nationales et régionales, participent à cette Semaine en proposant la découverte de leurs structures, des interventions dans les établissements scolaires... Les Chambres Régionales de l’Economie Sociale et Solidaire (CRESS) ont été très investies, notamment la CRESS Grand-Est et la CRESS Bretagne. Les Mutuelles Générales de l’Education Nationale (MGEN) Corse, Nice et Moulins ont présenté leurs structures à différents établissements scolaires durant cette semaine.
A Perpignan, la Ligue de l’Enseignement 66 propose de faire découvrir les structures de l’ESS à partir d’actions ludiques et pédagogiques auprès des élèves. Près de Lille, le collectif Club des Entrepreneurs ESS de l’Artois s’attache à promouvoir ses valeurs en apportant des témoignages sur la structure. Pour le Sud-Ouest, la structure Waste Me Up et la Maison de l’ESS en Pays Basque ont proposé des actions de sensibilisation à l’ESS à travers des ateliers de création de structures aux élèves de CM1-CM2. A Toulouse, c’est l’association locale Sostie Conciergerie qui s’est proposée d’intervenir en classe pour parler bénévolat et solidarité intergénérationnelle.
Pour son originalité, nous tenions à mentionner l’engagement de la Compagnie Minibus Théâtre, qui propose des ateliers théâtre-forum « Citoyenneté, solidarité et développement durable » aux écoles et collèges de Montpellier Métropole Méditerranée.

Toutes ces actions sont ancrées dans les valeurs portées par l’Agenda 2030 et contribuent directement aux 17 Objectifs de développement durable. L’ESS cherche à éliminer la pauvreté (ODD 1), œuvre en faveur d’une éducation de qualité (ODD 4), lutte pour parvenir à l’égalité des sexes (ODD 5), promeut une croissance économique soutenue, partagée et durable (ODD 8), bâtit une infrastructure résiliente et encourage l’innovation (ODD 9), réduit les inégalités (ODD 10), établit des modes de consommation et de production durables (ODD 12), prend des mesures pour lutter contre les changements climatiques et leurs répercussions (ODD 13)

Vous êtes professionnel de l’ESS ? Atteignons ensemble les 17 Objectifs de développement durable d’ici 2030 !