Le cinéma, vecteur d’engagement en faveur du développement durable

Publié le 9 juillet 2021


En France

Le cinéma, un outil privilégié de sensibilisation et d’appropriation des enjeux de développement durable

Agrandir la figure 1268
Figure 1268

Le cinéma est un outil privilégié de sensibilisation et d’appropriation des enjeux de développement durable :

  • Il traite de tous les sujets, et aborde les enjeux environnementaux, sociaux, culturels… ; c’est un support pour partager aussi bien des visions de nos modes de vie actuels que l’ambition d’un monde différent, plus durable et respectueux du vivant ;
  • C’est un outil fort de représentation des enjeux portés par les Objectifs de Développement Durable ;
  • Le cinéma a une audience très large et diversifiée, ce qui le positionne comme un vecteur important de démocratisation de la culture ; il contribue à rendre la culture accessible au plus grand nombre, et à toutes les générations.

Le cinéma, porteur et transmetteur de messages, est un média très populaire qui participe à faire évoluer les postures et les mentalités sur des sujets de société essentiels. Il donne à voir, à s’interroger, à réfléchir à partir de récits du quotidien ou historiques, sur le mode réaliste, à travers des fictions ou encore des plaidoyers. Les courts et longs métrages peuvent traiter de tous les sujets, dans des formats variés … D’un point de vue matériel, ils sont faciles à visualiser, dupliquer et diffuser.

Différentes approches et des récits de différentes natures sur les enjeux du développement durable

Le cinéma est très impliqué sur les messages environnementaux, à travers des documentaires (animaliers ou nature), mais aussi grâce des films engagés en faveur du développement durable, de la transition écologique, des causes animales ou environnementales. Le film Demain, par exemple, de Cyril Dion et Mélanie Laurent, présente des initiatives en faveur de la planète. « En quête de sens » questionne sur la marche du monde ou encore « Our Planet » est un documentaire ambitieux et spectaculaire qui révèle la beauté naturelle de la planète, mais aussi l’impact du changement climatique sur le vivant.

Parmi beaucoup d’autres, le film britannique Pride, retrace les actions d’un groupe de militants LGBT qui apportent leur soutien à un village de mineurs grévistes en 1984 ; il aborde des thèmes sociaux très diverses – l’homophobie, les mouvements ouvriers, la précarité.

Dans le cadre de la SEDD 2021, le Festival Atmosphères, organisé du 6 au 10 octobre 2021 par la ville de Courbevoie, aborde dans un même évènement des thématiques différentes. Il utilise le média du cinéma pour rendre accessible à un large public des films et des documentaires engagés, découvrir les équipes de tournage et la mobilisation des métiers du cinéma autour de rencontres avec ces acteurs du changement.

L’industrie du cinéma s’approprie les enjeux de développement dans son fonctionnement

En tant qu’industrie, le cinéma a un impact écologique important ; la prise de conscience de cet enjeu est aujourd’hui effective, et des actions de changement sont engagées. Dès 2009, le collectif Ecoprod était créé, réunissant différentes organisations du monde audio-visuel français, dans le but d’agir pour des productions audiovisuelles et cinématographiques respectueuses de l’environnement.

Grâce au large public touché, le cinéma contribue à la diffusion des enjeux d’un développement durable, dans son approche systémique qui intègre et croise les dimensions environnementales, économiques et sociales.

Déjà 30 évènements français inscrits sur la plateforme européenne ! Rejoignez-nous, et faites vivre la SEDD !

N’hésitez pas à nous demander des conseils ou poser des questions par mail à : semaine-europeenne-du-developpement-durable.ddepa.ddd.cgdd@developpement-durable.gouv.fr

Les dernières actualités