Le Partenariat Français pour l’Eau participe au Congrès Mondial de la Nature

-

Organisateur
Union internationale pour la conservation de la nature
Lieu
Marseille

Credits : UICN

Le PFE, membre de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) et de son comité français, sera présent au Congrès Mondial de la Nature à Marseille et co-organise plusieurs sessions.

Marie-Laure Vercambre, directrice générale du PFE, et Marie-Hélène Aubert, présidente du groupe de travail Biodiversité aquatique et Solutions fondées sur la Nature, vous donnent RDV sur le stand du PFE du 3 au 9 septembre.

Deux sessions :

  • 6 septembre : 14h - 15h30 (Central European Summer Time)
    Coopérer sur les Solutions fondées sur la Nature pour l’adaptation dans les bassins des lacs, des fleuves et des aquifères

Les changements climatiques affectent d’abord l’eau : ils rendent imprévisibles les régimes de précipitations, dégradent les écosystèmes aquatiques, altèrent les cours d’eau, provoquent la montée du niveau des mers et la salinisation des aquifères côtiers, et augmentent la fréquence et l’intensité des sécheresses et des inondations. Les catastrophes liées à l’eau représentent ainsi 90% des catastrophes naturelles.

L’adaptation fondée sur les écosystèmes (ou EbA, Ecosystem-based Adaptation en anglais), vise à déployer les Solutions fondées sur la Nature pour mieux protéger et mieux préparer les sociétés à ces catastrophes. Elles utilisent la biodiversité et les services écosystémiques pour s’adapter aux effets négatifs des changements climatiques. Comme l’eau ne s’arrête pas aux frontières, cette approche doit être mise en œuvre à l’échelle des bassins, ce qui implique une coopération internationale, dans le cas des bassins transfrontaliers.

A travers des exemples tirés du monde entier, le public sera amené à repenser les solutions traditionnelles aux changements climatiques et les risques de maladaptation qu’elles comportent, à explorer le panel de Solutions fondées sur la Nature dites « sans-regrets » qui lui sera présenté et à réfléchir à l’intérêt de cette approche pour les bassins transfrontaliers, qu’ils soient lacs, rivières ou aquifères


  • 7 septembre : 11h00 - 12h30
    Accélérer la mise en œuvre des Solutions fondées sur Nature dans le domaine de l’eau

Cette session vise à identifier les réussites et les obstacles qui existent encore dans la réalisation de Solutions fondées sur la Nature afin d’en tirer des leçons qui seront utiles à tous les porteurs de projets SfN dans le domaine de l’eau.

Alors que l’UICN lancera prochainement un standard mondial pour évaluer les Solutions fondées sur la Nature, cette session soulignera des cas concrets de SfN qui se fondent sur des écosystèmes aquatiques ou qui répondent à des défis liés à l’eau, tels que la demande mondial en eau, la sécurité alimentaire, l’intensification du cycle mondial de l’eau, et les risques hydriques, tout en apportant des co-bénéfices notables pour la biodiversité aquatique. Cette session sera l’occasion d’analyser les exemples présentés afin de déterminer quels sont les obstacles à la réalisation des SfN dans le domaine de l’eau et comment les surmonter.