Rapport 2022 de l’ONU sur la progression de l’ODD5

Publié le 29 septembre 2022


À l’International

ONU Femmes et le Département des affaires économiques et sociales des Nations unies (DAES) ont publié un rapport qui évalue la progression en matière d’égalité des sexes dans le cadre des 17 ODD.

Rapport 2022 de l'ONU sur la progression de l'ODD5
Crédits : UN Women Agrandir la figure 2020
Rapport 2022 de l’ONU sur la progression de l’ODD5

Rapport 2022 de l’ONU sur la progression de l’ODD5

Le rapport intitulé « Progress on the Sustainable Development Goals (SDG) : The Gender Snapshot 2022 » met en évidence que le monde n’est pas sur la bonne voie pour atteindre l’égalité des sexes d’ici 2030.
Il rappelle également que seulement 48 % des données requises pour suivre les progrès de l’ODD5 sont actuellement disponibles, contribuant à une invisibilité de nombreuses femmes et filles.
Soulignant le rôle central de l’égalité des sexes dans la progression de l’ensemble du Programme 2030, le rapport avertit que les crises mondiales, telles que la pandémie de COVID-19, les conflits violents et le changement climatique ont exacerbé les disparités entre les sexes.

Principales conclusions du rapport :

  • En 2022, les femmes n’occupaient que 26,4 % des sièges parlementaires dans le monde. Dans 23 pays, la représentation était inférieure à 10 %. Au rythme actuel des progrès, la parité ne sera atteinte qu’en 2062.
  • D’ici la fin de 2022, environ 383 millions de femmes et de filles vivront dans l’extrême pauvreté (avec moins de 1,90 dollar par jour) contre 368 millions d’hommes et de garçons.
  • En 2020, les femmes occupaient moins de 1 poste de direction sur 3 (28,3 %) Seuls 47 des 151 pays et zones disposant de données ont atteint une représentation supérieure à 40 %. Aux taux actuels, la parité ne sera pas atteinte avant plus de 140 ans.
  • Plus de 1,2 milliard de femmes et de filles en âge de procréer (15-49 ans) vivent dans des pays et des régions où l’accès à l’avortement sécurisé est soumis à certaines restrictions.
  • Les femmes n’occupent que 2 emplois sur 10 dans les sciences, l’ingénierie et les technologies de l’information et de la communication dans le monde.
  • À l’échelle mondiale, plus d’une femme et fille sur 10 âgée de 15 à 49 ans a été victime de violences sexuelles et/ou physiques de la part d’un partenaire intime au cours de l’année précédente

Selon le rapport, la coopération, les partenariats et les investissements dans la réalisation de l’égalité des sexes, notamment grâce à un financement mondial et national accru, « sont essentiels pour corriger le cap et remettre l’égalité des sexes sur la bonne voie ».

Pour aller plus loin :